Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 17:08

Alberobello

 

Nous nous trouvons dans le pays des Trulli, qui sont des habitations traditionnelles, blanchies à la chaux. La méthode de construction à sec, - sans mortier- des trulli fut imposée aux nouveaux colons de façon à ce que les habitations pussent être démantelées rapidement : une méthode stratégique pour éviter les impôts sur les nouvelles implantations imposées par le Royaume de Naples. La plus part des historiens s'accordent, sur le fait que cette technique de construction, dépendait surtout des conditions géographiques du lieu, où la présence de la pierre calcaire employée dans les constructions était très abondante.

Pendant la moitié du XVI siècle, l'aire de Monti était déjà occupée par une quarantaine de trulli, mais ce fut uniquement autour de 1620 que Alberobello acquit la physionomie d' implantation indépendante par rapport à celle de Noci, arrivant à compter environ 3500 habitants vers la fin du XVIII siècle. En 1797, le village obtint le titre, conféré par le Roi de Naples Ferdinand IV de Bourbon, de ville royale. Son nom actuel vient du latin médiéval de la Région : "silva arboris belli".

Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli

Martina Franca

 

C’est un fond de peinture pour les artistes, elle reste une ville vivante et cultivée. Les ruelles, places et palais surgissent au fur et à mesure de la visite de la vieille ville. Fleuron des Pouilles et de sa Vallée, cette belle "affranchie" domine la Murgia dei Trulli et offre un magnifique panorama sur Locorotondo et Cisternino qui lui font face.

Martina Franca fut construite aux alentour du X siècle par des Tarentais qui prirent la fuite face aux invasions répétées des Sarrasins sur la côte ionique. Ceux-ci se réfugièrent donc dans les terres, sur le mont San Martino (d'où "Martina"). En 1300, Philippe d'Anjou, prince de la principauté de Tarente, fit agrandir la ville et lui accorda dans le même temps une série de franchises (d'où "Franca").

Le Centre Historique

Le centre médiéval de Martina Franca est formé d'un noyau de rues assez compact. Les ruelles y sont tortueuses et s'y perdre est assez aisé. Seule limite, un boulevard circulaire, large, marquant l'ancien contour des remparts de la vieille ville. La porte principale de ce joyau se trouve être l'Arco di Sant'Antonio, véritable entrée monumentale datant du XVIII siècle.

Le Palazzo Ducale

Il est situé au sein d’une place entourée de bâtiments et donnant sur l’entrée de la vieille ville. Fermant l'un des trois côtés de la Piazza Roma, le Palais en impose de par sa taille et de par le nombre de ses pièces, précisément 380 chambres. Servant actuellement d'hôtel de ville, ce Palais fut construit par Petracone V Caracciolo en 1668, famille qui règna sur le fief jusqu'au début du XIX siècle, sur l'emplacement de l'ancien château des Orsini (fin XIV siècle). Il est possible de pouvoir admirer à l'intérieur le faste des salons d'apparat avec leur décoration rococo ainsi que la beauté des fresques réalisées par Domenico Carella (1776). Le tout formant une belle synthèse du goût allégorique de l'aristocratie de l'époque.

La Basilica San Martino

 Somptueuse réalisation d'un baroque tardif (1747-1775), la Basilique regorge de trésors extérieurs et intérieurs. À remarquer, le haut-relief de Saint-Martin, patron de la ville, au-dessus du portail principal, ainsi que le superbe autel en marbre polychrome ornant l'intérieur de l'édifice. À ne pas rater, la chapelle du Saint-Sacrement, "il Cappellone", se trouvant à gauche du cœur, abrite l'une des dernières grandes toiles peintes par Domenico Carella (1804) et portant le nom de "La Cène". Sur la gauche de la basilique, nous voyons un bâtiment terminé par une tour.

Via Cavour - Via Principe Umberto - Via Giuseppe Mazzini : les trois principales rues du Martina Franca, la médiévale, rassemblent palais travaillés, monuments sculptés, places baroques,... à admirer tout le long du parcours.

Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli

Monopoli

 

Monopoli est une ville située sur la côte adriatique, dans les Pouilles, entre Bari et Brindisi. Avec 50000  habitants, c'est l'un des ports les plus actifs de cette côte. Sa vieille ville pittoresque surplombe la mer de ses hauts murs, son château médiéval a été construit sous la domination espagnole au XVIe siècle. A proximité, sur la côte, fut bâtit en 1086 le château normand de Saint Stéphane qui a par la suite été converti en monastère bénédictin. Des canons sont placés tout au long des remparts.La Cathédrale de Monopoli, construite en 1107, a été reconstruite au XVIIIe siècle en style baroque.

La ville se développa avec l'arrivée des habitants de la cité voisine de Egnazia qui fut détruite en 545 par Totilla, le Roi des Goths. Son port se développa surtout vers la fin du XVe siècle sous l'occupation vénitienne.

Nous nous garons sur la Piazza XX Settembre, qui abrite un marché très coloré et partons vers l'Est en direction de la cathédrale. Pour la trouver, il nous suffit de lever les yeux vers le ciel. Nous voyons son élégant clocher s'élancer vers le ciel. Construit en 1693, le clocher mesure plus de 60 mètres de haut et domine complètement la ville en contrebas.

En longeant la jolie Via Papacenere, nous cheminons derrière les murailles et jusque sur la promenade en front de mer. Celle-ci comporte de beaux bâtiments, parmi lesquels on compte l'église de Santa Maria della Zaffira, un bastion entouré de canons et l'impressionnant et robuste château de Charles V, construit en 1552. Le château est ouvert aux visites et jouit d'un merveilleux panorama à son sommet.

Passant sous une arche à l'extérieur du château nous arrivons sur le port, composé d'une série de petites rades. De nombreux pêcheurs réparent leurs filets ou déchargent la pêche du jour les rayons du soleil couchant relèvent les couleurs des bateaux.  Une petite rue nous ramène, la Via Cimino pour revenir à notre point de départ sur la Piazza XX Settembre.

Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli
Alberobello :Trulli-Martina Franca-Monopoli

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Muller - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

GIVENCHY 26/05/2017 18:26

Magnifique dommage que nous ne sommes pas avec vous !

Nice au soleil

Rechercher

Table des matières

Le Musée Masséna

L'exposition Slobodan  à la Providence

Le musée Chéret : l'album diaporama

Merveilles du Bouddhisme au musée des Arts Asiatiques

Musée des Arts Asiatiques : les bois de l'immortalité

Inauguration du musée Bonnard au Cannet

Le Musée national Chagall de Nice

Musée Chagall : l'album

Expostion sur les peintres Russes à la Malmaison de Cannes

Musée national Fernad Léger de Biot

Musée Fernad Léger : l'album

Actualité des musées en France et dans le monde : artproject

Musée Masséna : le mobilier Napoléon 1er

Musée Masséna : l'album

Musée International d'art naÎf de Nice

Musée international d'art naÎf de Nice : l'album

Musée des Beaux Arts : Chéret dans ses murs

Exils : expostion temporaire des musées nationaux du 06

Musée Masséna : présence Russe à Nice

Angkor au musée des Arts Asiatiques

Le musée d'Art Classique de Mougins

Marseille capitale européenne de la culture en 2013

Marseille 2013 suite et fin

Au MAMAC : la postérité d'Henri Matisse

Matisse un été à Nice : musée Matisse et musée Chéret

Musée National Chagall : les autoportaits

La Promenade du Paillon de Nice

La Fondation Hartung-Bergman à Antibes

Antibes et ses musées

Trois siècles de tourisme  aux Archives Départementales des Alpes Maritimes

Exposition temporaire « Reconstruire le Réel » à Fernand Léger

Exposition The Animals aux Galeries Lafayette de Nice

Musée des Arts Naïfs de Nice Anatole Jakowsky

Georges Clemenceau : une passion pour l'Asie

La Principauté de Seborga

Expositions au MAMAC : Juliao Sarmento-Donation Karen

Musée Masséna : la marqueterie

Musée Chéret : exposition Lengrand

Le Palais Lascaris de Nice

Le Palais de Marbre (Archives municipales)

La donation Ferrero : école de Nice

 
Marseille : Volubilis au Mucem, Réfection de la Major
Le château de Vaux le Vicomte
Le château de Fontainebleau
Venise  Ca Rezzonico
 
Saorge et Tende
Promenade à Bussana Vecchia
La découverte du vieux-Nice et ses confréries de Pénitents
Promenade à Saint Tropez- Musée de l'Annonciade : les peintres de l'école de Marseille
Les Chapelles Notre Dame de Vie à Mougins et Bellini à Cannes
La fête des Cougourdons à Nice
Imperia et ses vallées d'oliviers-Valloria
La Principauté de Seborga
 
La Croatie
Promenade à Bussana Vecchia
La Jordanie
La Sicile  
La Sicile  : diaporama
Musée d'Arles Antique
Musée d'Arles Antique : diaporama
 
Inde : le Rajasthan 
Inde : le Rajasthan diaporama
Inde du Sud 1) Mahabalipuram-Pondichéry
Inde du Sud  2) Chidambaram-Darasuram-Tajore
Inde du Sud 3) Tiruchirapali-Tanjore
Inde du Sud 4) Madurai
Inde du sud 5)  Periyar-Backwaters
Inde du Sud 6) Cochin-Mysore
Inde du Sud 7) Mysore-Hassan
Inde du Sud 8) Hampi
Inde du Sud 9) Pattandakal-Goya
Les pêcheurs +7 diaporamas sur l'Inde du Sud
Belgique : Bruges - Gand
Belgique : diaporama
Chine : le Yunnan 
Chine : le Yunnan : diaporama
Russie : Saint Pétersbourg 
Russie : Saint Pétersbourg : diaporama
Italie :les Lenghe et le Barolo
Promenades à Paris
Promenades à Paris
La Pologne ; carnet de voyage
La Pologne : carnet de voyage 2
La Pologne : carnet de voyage 3
La Pologne : diaporama
Prague 
Prague ; diaporama
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre : diaporama
Myanmar 1) Yangoun-Bago
Myanmar 2) Pagan
Myanmar 3) Popa-Mandalay
Myanmar 4)Mandalay-Anciennes capitales
Myanmar 5) Mandalay-Mingun
Myanmar 6) Heho-Pindaya-Lac Inlé
Myanmar 7) Yangon
Myanmar : diapositives : Bago
Myanmar : diapositives : Pindaya-Lac Inlé
Myanmar diapositives : Bagan
Myanmar daiapositives : Yangon
Actualité des musées : Google artproject
Musées d'exception de Paris : Orsay et Pinacothèque
Promenade en IDF : Ecouen musée de la Renaissance
Promenade en IDF : Vincennes, Royaumont
Chartres : superbe vidéo
Le Mans : sa vieille ville
Nantes : monuments et mémorial de l'esclavage
Bourges 
Promenade en pays niçois : Contes, l'Escarène, Tende
Italie : Bussana Vecchia
 
Italie : Venise
Venise : diaporama
Italie : Lucques
Italie : Capri-Amalfi et sa côte
Italie : Pompéi et Herculanum
Italie : Naples et le Palsi royal de Caserte
Pompéi-Herculanum : diaporama
Italie : Turin ville royale
Italie : Florence suite de trois articles sur les quartiers
Florence : diaporama 1
Florence : diaporama 2
Sienne
Sienne - Route du Chianti
Barcelone: les pyramides humaines
Venise 1
Venise 2
Venise 3 ca Rezzonico
Parme
 
Singapour
Indonésie : Prambanan et Borobudur
Indonésie 2 : Surabaya-Mont Bromo-Kalibaru
Indonésie 3 : Bali
Indonésie 4 : Bali suite
Indonésie 5 – Sulawesi : le pays Toraja
Indonésie 6 - Sulawesi-Bali-France
Vidéo : mariage musulman en Indonésie
Vidéo : funérailles en pays Toraja
Coblence et le Rhin romantique
Trèves-Bernkastel
Le Luxembourg
Metz : ville et musée d’art moderne Pompidou
Nancy (suite)
Nancy et l’Art Nouveau
Musées : de superbes écrins
Marseille 2013 suite et fin
Marseille capitale européenne de la culture en 2013
Expositions ZIEM et Boudin été 2013 à Paris
Exposition virtuelle de Jane Austin en 1813 : reconstitution
Afrique du Sud Le Cap, Bonne Espérance, faune
Franschhhoek
De Graaf-Reinet à Durban
De Swelendam à Graaf-Reinet Camdeboo National Park
D'Hluhluwe au Parc Kruger via le Swaziland
Pilgrim’s Rest, Blyde River Canyon, Three Rondavels
Ohrigstad-Prétoria
Zimbabwe : les chutes Victoria par hélicoptère
Islande : Reykjavik fin de la Saga
Islande les fjords de l'Ouest Latrajberg - Péninsule de Snaefellsnes
Islande : fjords de l'Ouest - Isafjordur - Breitdavik
Islande : la route du Nord - Dettifoss - Myvatn - Godafoss - Akureyri - Glumboer
Les Fjords de l’Est : Le glacier-Le musée des pêcheurs français
Le parc national de Skaffaffel-Le Lagon Glaciaire de Jokulsarlon
ISLANDE : Carnet de voyage
Promenade en train à crémaillère au-dessus d'Interlaken
Lucerne et le col du Simplon
Phnom Penh 
Temples d'Angkor : Ta Prohm et Banteay Srei 
Angkor : les portes, le Bayon, le palais royal 
Cambodge : Angkor Vat 
Vientiane la capitale du LAOS 
Vang Vieng 
Luang Prabang 
LAOS - Jour 05 - PAKBENG - LUANG PRABANG 
LAOS - Au fil du Mékong 
CHIANG RAI 
 
https://www.youtube.com/channel/UCioFqEgrHD2GMbDQiri_p7w/videos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation-Boussole