Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2017 6 03 /06 /juin /2017 14:46

Ostuni

 

Ostuni se trouve perchée sur trois collines à une hauteur de 218 mètres. Elle se situe à 8 km de la côte de l'Adriatique dans le Haut-Salento. La ville se situe sur les ramifications méridionales de la Murge. Cette zone est essentiellement constituée de calcaires argileux, donc plutôt aride et dépourvue de cours d'eau. On y trouve des torrents saisonniers avec des sillons peu profonds et des murs raides. Les ravins karstiques sont une autre caractéristique géologique du territoire.

C'est une importante station balnéaire de la côte adriatique. Ostuni est une ville très touristique avec ses nombreuses ruelles grimpant jusqu'au sommet et dans lesquelles se trouvent les échoppes de centaines d'artisans. Les principaux produits en vente sont des sifflets en terre cuite prenant toute sorte d'aspect. Elle est surnommée la « ville blanche » pour son centre historique blanc et par le fait de sa luminosité la nuit.

Les activités économiques plus importantes sont le tourisme et l'agriculture, surtout des oliviers et des vignes. Il existe d'importantes et nombreuses anciennes fermes fortifiées où se déroule l'activité agricole des gros propriétaires fonciers.

Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi

Le blanc sombre de la ville est brisé par une belle architecture historique, qui se distingue majestueusement depuis la route. La luminosité de ses maisons blanchies à la chaux, contre le marbre rose de son monument principal, fait ressortir la ville dans le vert de la région environnante. Est-ce cette combinaison heureuse du naturel et de l'homme qui a fait d'Ostuni l'une des villes les plus attrayantes de la région et une partie essentielle de toute tournée en Italie.

 

La Cathédrale

La cathédrale est le point de repère le plus connu d'Ostuni. Construite entre 1435 et 1495 au style gothique tardif, elle a une façade tripartite, divisée par deux bandes de pilastres. Au-dessus du portail central, il existe une magnifique rosace avec 24 côtes finement sculptées. L'intérieur de l'église est du XVIII siècle et a un plafond de niveau et des chapelles latérales baroques. À côté de la place des deux côtés de la cathédrale, on voit le Palazzo Vescovile et le Palazzo del Seminario se joindre à une élégante loggia en arc (1750) où il y a un putto ailé (à l'origine deux) sur son faite.  

 

Piazza de la Liberta

Au centre de la Piazza della Libertà se trouve une statue de Sant'Oronzo sur un pilastre sculpté de 20 m. Il est en fait le saint patron de Lecce, il aurait sauvé Ostuni de la peste en 1657 et la statue a été construite en son honneur (et l'espoir qu'il continuerait à combattre les fléaux futurs) en 1771.

 

Palazzo Municipale

Sur les côtés de la place, on voit l’hôtel de ville, ainsi que deux églises. Il était à l' origine un ancien couvent franciscain construit en 1304. En 1739, deux ailes du cloître et une partie du couvent ont été redessinées. Plus tard en 1864, le couvent a été agrandi et transformé pour devenir l'Hôtel de Ville en refaisant la façade de style néoclassique.

Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi

Polignano a Mare 

 

(Peghegnéne en dialecte) est une commune de la ville métropolitaine de Bari. Ses habitants sont appelés les Polignanesi. La ville, perchée de falaises calcaires, est célèbre pour la transparence bleutée de la mer qui la borde. De nombreuses grottes sont disséminées sur son littoral. Depuis son centre historique, on peut admirer la dentelle formée par la côte, depuis des belvédères.  

Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi

Brindisi

 

La ville de Brindisi, connue depuis l’antiquité sous le nom de «Porte d’Orient », devint le lieu d’abordage pour les troupes romaines et ensuite pour les marchands de la Sérénissime République de Venise. Un port, qui encore maintenant maintient des liens touristiques et commerciaux importants vers les Pays d’outre-mer. Sous l'Empire romain, Brindisi était le terminus de la célèbre via Appia. D'ailleurs, une colonne face à la mer le rappelle. Véritable trait d'union entre deux mondes, l'Occident et l'Orient, c'est là que Jules Verne fait embarquer Philéas Fogg, le héros du Tour du monde en quatre-vingt jours, pour le canal de Suez.

Le littoral est bas et sableux le long de toute la côte, favorisée par un climat spécialement doux qui favorise le prolongement des vacances même dans les mois d’automne. De jolies localités touristiques, une des zones naturalistes et d’importantes stations thermales composent l’offre touristique de cette partie de côte de Brindisi.

La ville est restée sous la domination de l'Empire ottoman en 1480-1481. Il s'agit du seul territoire de l'Italie à avoir été conquis par les Ottomans. Le sultan Mehmet II avait envisagé d'en faire la base militaire d'une campagne sur Rome afin de s'emparer du centre de la chrétienté. Ce projet n'a pas abouti en raison de la mort miraculeuse du sultan.

Perdant de son importance économique après la Renaissance, c'est maintenant une station balnéaire, un centre portuaire (pêche) et industriel (pétrochimie, énergie et construction aéronautique).

Dans la ville il y a des monuments remarquables historiques, parmi lesquels il faut voir la Cathédraleérigée au 12 siècle, le palais Castello Svevo, la fontaine Tancreda, l’église Saint-Jean du Sépulcre et l’église claustrale Saint-Benoît. Toutes ces constructions sont considérées comme les œuvres parfaites de l’art architectural et ont la valeur immense pour le pays.

 

 

La cathédrale de Brindisi

Souvent appelée Basilica della Visitazione e San Giovanni Battista, elle est la cathédrale située sur la piazza del Duomo de Brindisi. L'édifice est commencé dans la seconde partie du 11eme siècle mais sa construction initiale n'est terminée qu'en 1143. Il est consacré par le pape Urbain II en 1089. La cathédrale est fortement endommagée par le tremblement de terre de 1743 et doit être profondément restaurée et en partie reconstruite. Elle est dédiée à Jean le Baptiste. Notre vidéo rend mieux compte de l’élégance de la place du Dome en vous offrant la possibilité d’en faire le tour.

 

 

L'église de San Giovanni al Sepolcro (Saint-Jean au Sépulcre)

Il ne faut pas passer à côté de cette église car la modestie de son aspect risque de vous empêcher de la voir. Cette église est marquée dès l’entrée par une sculpture d’une vigne entourant la porte d’entrée. Des personnages fantastiques courent tout au long de la frise. La vigne est censée relier le Christ aux hommes, n’oublions pas la symbolique du Saint Graal. Edifiée au XIeme siècle elle représente une copie de l’église du même nom de Jérusalem. Sa forme octogonale est divisée en deux rangées de huit colonnes. Des fresques ornent le parcours circulaire de l’église en diffusant un charme très différent de celui ressenti dans d’autres églises. Il s’agirait d’une Chapelle initiatique recelant des symboles cachés.

Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi
Ostuni-Polignano-Brindisi

Partager cet article

Repost 0
Published by Guy Muller - dans Voyages
commenter cet article

commentaires

Nice au soleil

Rechercher

Table des matières

Le Musée Masséna

L'exposition Slobodan  à la Providence

Le musée Chéret : l'album diaporama

Merveilles du Bouddhisme au musée des Arts Asiatiques

Musée des Arts Asiatiques : les bois de l'immortalité

Inauguration du musée Bonnard au Cannet

Le Musée national Chagall de Nice

Musée Chagall : l'album

Expostion sur les peintres Russes à la Malmaison de Cannes

Musée national Fernad Léger de Biot

Musée Fernad Léger : l'album

Actualité des musées en France et dans le monde : artproject

Musée Masséna : le mobilier Napoléon 1er

Musée Masséna : l'album

Musée International d'art naÎf de Nice

Musée international d'art naÎf de Nice : l'album

Musée des Beaux Arts : Chéret dans ses murs

Exils : expostion temporaire des musées nationaux du 06

Musée Masséna : présence Russe à Nice

Angkor au musée des Arts Asiatiques

Le musée d'Art Classique de Mougins

Marseille capitale européenne de la culture en 2013

Marseille 2013 suite et fin

Au MAMAC : la postérité d'Henri Matisse

Matisse un été à Nice : musée Matisse et musée Chéret

Musée National Chagall : les autoportaits

La Promenade du Paillon de Nice

La Fondation Hartung-Bergman à Antibes

Antibes et ses musées

Trois siècles de tourisme  aux Archives Départementales des Alpes Maritimes

Exposition temporaire « Reconstruire le Réel » à Fernand Léger

Exposition The Animals aux Galeries Lafayette de Nice

Musée des Arts Naïfs de Nice Anatole Jakowsky

Georges Clemenceau : une passion pour l'Asie

La Principauté de Seborga

Expositions au MAMAC : Juliao Sarmento-Donation Karen

Musée Masséna : la marqueterie

Musée Chéret : exposition Lengrand

Le Palais Lascaris de Nice

Le Palais de Marbre (Archives municipales)

La donation Ferrero : école de Nice

 
Marseille : Volubilis au Mucem, Réfection de la Major
Le château de Vaux le Vicomte
Le château de Fontainebleau
Venise  Ca Rezzonico
 
Saorge et Tende
Promenade à Bussana Vecchia
La découverte du vieux-Nice et ses confréries de Pénitents
Promenade à Saint Tropez- Musée de l'Annonciade : les peintres de l'école de Marseille
Les Chapelles Notre Dame de Vie à Mougins et Bellini à Cannes
La fête des Cougourdons à Nice
Imperia et ses vallées d'oliviers-Valloria
La Principauté de Seborga
 
La Croatie
Promenade à Bussana Vecchia
La Jordanie
La Sicile  
La Sicile  : diaporama
Musée d'Arles Antique
Musée d'Arles Antique : diaporama
 
Inde : le Rajasthan 
Inde : le Rajasthan diaporama
Inde du Sud 1) Mahabalipuram-Pondichéry
Inde du Sud  2) Chidambaram-Darasuram-Tajore
Inde du Sud 3) Tiruchirapali-Tanjore
Inde du Sud 4) Madurai
Inde du sud 5)  Periyar-Backwaters
Inde du Sud 6) Cochin-Mysore
Inde du Sud 7) Mysore-Hassan
Inde du Sud 8) Hampi
Inde du Sud 9) Pattandakal-Goya
Les pêcheurs +7 diaporamas sur l'Inde du Sud
Belgique : Bruges - Gand
Belgique : diaporama
Chine : le Yunnan 
Chine : le Yunnan : diaporama
Russie : Saint Pétersbourg 
Russie : Saint Pétersbourg : diaporama
Italie :les Lenghe et le Barolo
Promenades à Paris
Promenades à Paris
La Pologne ; carnet de voyage
La Pologne : carnet de voyage 2
La Pologne : carnet de voyage 3
La Pologne : diaporama
Prague 
Prague ; diaporama
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre : diaporama
Myanmar 1) Yangoun-Bago
Myanmar 2) Pagan
Myanmar 3) Popa-Mandalay
Myanmar 4)Mandalay-Anciennes capitales
Myanmar 5) Mandalay-Mingun
Myanmar 6) Heho-Pindaya-Lac Inlé
Myanmar 7) Yangon
Myanmar : diapositives : Bago
Myanmar : diapositives : Pindaya-Lac Inlé
Myanmar diapositives : Bagan
Myanmar daiapositives : Yangon
Actualité des musées : Google artproject
Musées d'exception de Paris : Orsay et Pinacothèque
Promenade en IDF : Ecouen musée de la Renaissance
Promenade en IDF : Vincennes, Royaumont
Chartres : superbe vidéo
Le Mans : sa vieille ville
Nantes : monuments et mémorial de l'esclavage
Bourges 
Promenade en pays niçois : Contes, l'Escarène, Tende
Italie : Bussana Vecchia
 
Italie : Venise
Venise : diaporama
Italie : Lucques
Italie : Capri-Amalfi et sa côte
Italie : Pompéi et Herculanum
Italie : Naples et le Palsi royal de Caserte
Pompéi-Herculanum : diaporama
Italie : Turin ville royale
Italie : Florence suite de trois articles sur les quartiers
Florence : diaporama 1
Florence : diaporama 2
Sienne
Sienne - Route du Chianti
Barcelone: les pyramides humaines
Venise 1
Venise 2
Venise 3 ca Rezzonico
Parme
 
Singapour
Indonésie : Prambanan et Borobudur
Indonésie 2 : Surabaya-Mont Bromo-Kalibaru
Indonésie 3 : Bali
Indonésie 4 : Bali suite
Indonésie 5 – Sulawesi : le pays Toraja
Indonésie 6 - Sulawesi-Bali-France
Vidéo : mariage musulman en Indonésie
Vidéo : funérailles en pays Toraja
Coblence et le Rhin romantique
Trèves-Bernkastel
Le Luxembourg
Metz : ville et musée d’art moderne Pompidou
Nancy (suite)
Nancy et l’Art Nouveau
Musées : de superbes écrins
Marseille 2013 suite et fin
Marseille capitale européenne de la culture en 2013
Expositions ZIEM et Boudin été 2013 à Paris
Exposition virtuelle de Jane Austin en 1813 : reconstitution
Afrique du Sud Le Cap, Bonne Espérance, faune
Franschhhoek
De Graaf-Reinet à Durban
De Swelendam à Graaf-Reinet Camdeboo National Park
D'Hluhluwe au Parc Kruger via le Swaziland
Pilgrim’s Rest, Blyde River Canyon, Three Rondavels
Ohrigstad-Prétoria
Zimbabwe : les chutes Victoria par hélicoptère
Islande : Reykjavik fin de la Saga
Islande les fjords de l'Ouest Latrajberg - Péninsule de Snaefellsnes
Islande : fjords de l'Ouest - Isafjordur - Breitdavik
Islande : la route du Nord - Dettifoss - Myvatn - Godafoss - Akureyri - Glumboer
Les Fjords de l’Est : Le glacier-Le musée des pêcheurs français
Le parc national de Skaffaffel-Le Lagon Glaciaire de Jokulsarlon
ISLANDE : Carnet de voyage
Promenade en train à crémaillère au-dessus d'Interlaken
Lucerne et le col du Simplon
Phnom Penh 
Temples d'Angkor : Ta Prohm et Banteay Srei 
Angkor : les portes, le Bayon, le palais royal 
Cambodge : Angkor Vat 
Vientiane la capitale du LAOS 
Vang Vieng 
Luang Prabang 
LAOS - Jour 05 - PAKBENG - LUANG PRABANG 
LAOS - Au fil du Mékong 
CHIANG RAI 
 
https://www.youtube.com/channel/UCioFqEgrHD2GMbDQiri_p7w/videos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation-Boussole