Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 11:28

Placée à la convergence de cinq vallées - Haute-Durance, Guisane, Clarée, Ayes et Cerveyrette - la ville de Briançon occupe une situation géographique remarquable.
La structure rayonnante de ces vallées a offert très tôt à la ville des accès extérieurs relativement aisés : vers la Provence, le Queyras, l’Isère, la Drôme et l’actuelle Italie.
Ce dense réseau de communications a longtemps fait apparaître Briançon comme une terre de passages, un carrefour important au cœur du massif alpin, proposant les meilleures conditions pour le déplacement des hommes, le trafic des marchandises et l’échange des cultures. Située au-dessous de Briançon, la ville de Barcelonnette, offre les mêmes caractéristiques de voies de passages et de migrations. Nous aurons l’occasion d’en reparler au moment des fêtes mexicaines.

Briançon se trouve dans le Dauphiné, région qui correspondrait aujourd’hui aux départements de l’Isère, de la Drôme, et des Hautes-Alpes. Cette province fut créée autour d’Albon, près de Vienne en Isère, sous l’autorité d’une riche famille dont les membres prirent le nom de Dauphins au début du 13e siècle.
En 1343, les habitants de la région, regroupés dans 51 communautés, signent une charte avec Humbert II, le dernier Dauphin, leur garantissant des libertés et leur accordant des privilèges :
la grande charte des libertés briançonnaises.  En 1349, Humbert II cède son territoire au roi de France. À partir de cette date, le fils héritier du roi régnant porte le titre de Dauphin du Viennois.

Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes

Vauban à Briançon

Vauban arrive à Briançon à l’automne 1692 à la suite d’une brutale attaque du duc de Savoie sur les Alpes. Il trouve le site difficile à aménager car il est entouré de toutes parts de hauteurs dominantes. Les 21 et 22 novembre 1692, il établit son projet. Il demande la réalisation de bastions, de demi-lunes, d’une fausse-braie au front d’Embrun. Il prescrit divers aménagements : approfondir les fossés, consolider les courtines, placer des corps de garde, faire des embrasures, traverses et poternes, voûter la porte, construire des poudrières, des casernes et approfondir le puits de la place d’Armes. Lors de son second voyage à Briançon, Vauban inspecte les travaux et rédige un nouveau mémoire, daté du 24 août 1700.

 L'expansion aux 19e et 20e siècles

L’organisation de Briançon connaît un bouleversement important au 19e siècle. L’implantation de l’usine de la Schappe en 1842, la construction de nouvelles casernes à partir de 1882 et l’arrivée du train en 1884 amorcent le développement d’un nouveau quartier près de la Durance, autour du hameau de Sainte-Catherine. L’après-guerre voit des mutations paysagères sans précédent. Les activités traditionnelles agricoles cèdent le pas au tourisme et au climatisme : au paysage rural succède le paysage urbain.

Éléments de fortifications inscrits sur la liste du patrimoine mondial

Les fortifications réalisées selon le projet de Vauban fait sous le règne de Louis XIV sont sur la liste du patrimoine mondial depuis 2008. L'enceinte urbaine de Briançon ainsi que, intra-muros, la collégiale, la place d'arme et les deux poudrières. A l’extérieur de la ville de nombreux forts en renforcent le caractère défensif.  

 

La Grande Gargouille

Le service du patrimoine organise des visites de la ville haute.  La gargouille est le nom donné à une rigole située en milieu de rue. De nombreux commerces l’encadrent.

Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes

La Charte des Escartons:

La principale caractéristique historique de la ville est l’achat d’une franchise au profit de la population. La transaction fut signée à Beauvoir le 29 mai 1343, en présence de nombreux dignitaires, comme l'évêque de Grenoble. Celui-ci est établi en latin par le notaire Guigues Froment sur deux grandes peaux de mouton réunies. Le Dauphin Humbert II accorda aux 18 représentants des communautés du Briançonnais des avantages économiques et fiscaux en échange de 12000 florins d'or et une rente annuelle de 4000 ducats. Ce document connu sous le nom de Grande Charte des Escartons est toujours conservé à la mairie de Briançon. Les libertés accordées furent confirmées par tous les rois de France jusqu'au traité d'Utrecht.

La transaction signe l'extinction sans conflit de la noblesse. Avant 1343, les nobles, pratiquement dépourvus de pouvoir féodal, abusaient de celui que leur conférait la position très recherchée d'officier delphinal : viguier, bailli, etc. D'où des conflits fréquents qui disparaissent. Des nobles quittent les escartons au cours des deux siècles suivants après avoir réalisés leurs biens. Mais certains reviendront. Tous ceux qui restent ou reviennent se mêlent sans plus de façons à la bourgeoisie. En vertu de leur entregent et de leur savoir, ils seront souvent élus consuls.

Le contenu de la Charte des Escartons

Ces communautés édictaient leur propre règlement de police. Elles élisaient des juges qui statuaient sur les contraventions en se référant aux coutumes locales. Initialement, les juges étaient renouvelés tous les ans, comme les consuls. Puis ils furent renouvelés par moitié tous les deux ans afin que les anciens puissent initier les nouveaux. Les tribunaux ont fonctionné jusqu'en 1790, malgré l'abolition de toutes les justices municipales prononcée dès 1556 par une ordonnance royale. Les jugements n'étaient pas homologués au nom du Roi, mais il ne vint à l'esprit d'aucun Briançonnais de les contester auprès de l'autorité royale.

Etant tous "Hommes-libres-francs-bourgeois", les Briançonnais avaient tous le droit de chasse et le droit de porter des armes.

L'enseignement était prodigué à tous les enfants. Chaque municipalité nommait ses instituteurs après examen ou concours fin septembre ou début octobre. Ainsi l'article 17 d'un règlement de Briançon de 1624 disait : "Nul ne sera reçu en cette ville pour maître d'école, qu'il n'ait été examiné par deux avocats et un bourgeois commis par le conseil ; comme aussi seront ses gages résolus en conseil". Une plume d'oie indique l'aptitude à enseigner la lecture et l'écriture, deux plumes l'arithmétique et les sciences naturelles, trois plumes le latin en plus.
Chaque famille était tenue de payer "l'écolage". Au chef-lieu, la classe avait lieu dans la salle servant aux réunions du conseil. Dans les villages, elle se faisait... dans une étable, à l'abri de la froidure.
L'instruction du peuple atteignait dans le Briançonnais un niveau sans pareil pour l'époque ; 35% des femmes et 90% des hommes savaient lire. En 1713, sous Louis XIV, des envoyés de la cour, qui pensaient avoir à faire à des paysans illettrés signant d'une croix, furent ébahis de recueillir de belles signatures accompagnées de commentaires.

La Vallée de la Clarée

Traversée par la rivière éponyme, la superbe vallée préservée de la Clarée est parsemée de charmants villages et hameaux. Au fil du parcours, les promeneurs pourront y découvrir une nature authentique, mais aussi de belles églises décorées de peintures murales et de cadrans solaires, des maisons aux toits recouverts de bardeaux de mélèze, des chapelles pittoresques...

Les édifices religieux qu'il convient de ne pas manquer : l'église Saint Marcellin du XVe siècle à Névache, l'église Saint Claude du XVIIe siècle à Val des Près, l'église Saint Sébastien du XVIe siècle à Plampinet ou encore la chapelle de Fontcouverte.

La Vallée de la Clarée et la Vallée Etroite (26 000 ha) forment un ensemble patrimonial remarquable tant par la qualité des paysages que la richesse du patrimoine culturel et militaire. La Vallée de la Clarée est toute proche de Montgenèvre et Briançon, collée à la frontière franco-italienne.

La Vallée de la Clarée et la Vallée Etroite sont protégées au titre des sites classés depuis 1992. La Clarée est également intégrée au réseau Natura. Son objectif est de maintenir la biodiversité au niveau européen en protégeant les habitats naturels et les espèces qu'ils abritent.

Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes
Briançon Hautes-Alpes

Partager cet article

Repost0

commentaires

Nice au soleil

Rechercher

Table des matières

Le Musée Masséna

L'exposition Slobodan  à la Providence

Le musée Chéret : l'album diaporama

Merveilles du Bouddhisme au musée des Arts Asiatiques

Musée des Arts Asiatiques : les bois de l'immortalité

Inauguration du musée Bonnard au Cannet

Le Musée national Chagall de Nice

Musée Chagall : l'album

Expostion sur les peintres Russes à la Malmaison de Cannes

Musée national Fernad Léger de Biot

Musée Fernad Léger : l'album

Actualité des musées en France et dans le monde : artproject

Musée Masséna : le mobilier Napoléon 1er

Musée Masséna : l'album

Musée International d'art naÎf de Nice

Musée international d'art naÎf de Nice : l'album

Musée des Beaux Arts : Chéret dans ses murs

Exils : expostion temporaire des musées nationaux du 06

Musée Masséna : présence Russe à Nice

Angkor au musée des Arts Asiatiques

Le musée d'Art Classique de Mougins

Marseille capitale européenne de la culture en 2013

Marseille 2013 suite et fin

Au MAMAC : la postérité d'Henri Matisse

Matisse un été à Nice : musée Matisse et musée Chéret

Musée National Chagall : les autoportaits

La Promenade du Paillon de Nice

La Fondation Hartung-Bergman à Antibes

Antibes et ses musées

Trois siècles de tourisme  aux Archives Départementales des Alpes Maritimes

Exposition temporaire « Reconstruire le Réel » à Fernand Léger

Exposition The Animals aux Galeries Lafayette de Nice

Musée des Arts Naïfs de Nice Anatole Jakowsky

Georges Clemenceau : une passion pour l'Asie

La Principauté de Seborga

Expositions au MAMAC : Juliao Sarmento-Donation Karen

Musée Masséna : la marqueterie

Musée Chéret : exposition Lengrand

Le Palais Lascaris de Nice

Le Palais de Marbre (Archives municipales)

La donation Ferrero : école de Nice

 
Marseille : Volubilis au Mucem, Réfection de la Major
Le château de Vaux le Vicomte
Le château de Fontainebleau
Venise  Ca Rezzonico
 
Saorge et Tende
Promenade à Bussana Vecchia
La découverte du vieux-Nice et ses confréries de Pénitents
Promenade à Saint Tropez- Musée de l'Annonciade : les peintres de l'école de Marseille
Les Chapelles Notre Dame de Vie à Mougins et Bellini à Cannes
La fête des Cougourdons à Nice
Imperia et ses vallées d'oliviers-Valloria
La Principauté de Seborga
 
La Croatie
Promenade à Bussana Vecchia
La Jordanie
La Sicile  
La Sicile  : diaporama
Musée d'Arles Antique
Musée d'Arles Antique : diaporama
 
Inde : le Rajasthan 
Inde : le Rajasthan diaporama
Inde du Sud 1) Mahabalipuram-Pondichéry
Inde du Sud  2) Chidambaram-Darasuram-Tajore
Inde du Sud 3) Tiruchirapali-Tanjore
Inde du Sud 4) Madurai
Inde du sud 5)  Periyar-Backwaters
Inde du Sud 6) Cochin-Mysore
Inde du Sud 7) Mysore-Hassan
Inde du Sud 8) Hampi
Inde du Sud 9) Pattandakal-Goya
Les pêcheurs +7 diaporamas sur l'Inde du Sud
Belgique : Bruges - Gand
Belgique : diaporama
Chine : le Yunnan 
Chine : le Yunnan : diaporama
Russie : Saint Pétersbourg 
Russie : Saint Pétersbourg : diaporama
Italie :les Lenghe et le Barolo
Promenades à Paris
Promenades à Paris
La Pologne ; carnet de voyage
La Pologne : carnet de voyage 2
La Pologne : carnet de voyage 3
La Pologne : diaporama
Prague 
Prague ; diaporama
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre : diaporama
Myanmar 1) Yangoun-Bago
Myanmar 2) Pagan
Myanmar 3) Popa-Mandalay
Myanmar 4)Mandalay-Anciennes capitales
Myanmar 5) Mandalay-Mingun
Myanmar 6) Heho-Pindaya-Lac Inlé
Myanmar 7) Yangon
Myanmar : diapositives : Bago
Myanmar : diapositives : Pindaya-Lac Inlé
Myanmar diapositives : Bagan
Myanmar daiapositives : Yangon
Actualité des musées : Google artproject
Musées d'exception de Paris : Orsay et Pinacothèque
Promenade en IDF : Ecouen musée de la Renaissance
Promenade en IDF : Vincennes, Royaumont
Chartres : superbe vidéo
Le Mans : sa vieille ville
Nantes : monuments et mémorial de l'esclavage
Bourges 
Promenade en pays niçois : Contes, l'Escarène, Tende
Italie : Bussana Vecchia
 
Italie : Venise
Venise : diaporama
Italie : Lucques
Italie : Capri-Amalfi et sa côte
Italie : Pompéi et Herculanum
Italie : Naples et le Palsi royal de Caserte
Pompéi-Herculanum : diaporama
Italie : Turin ville royale
Italie : Florence suite de trois articles sur les quartiers
Florence : diaporama 1
Florence : diaporama 2
Sienne
Sienne - Route du Chianti
Barcelone: les pyramides humaines
Venise 1
Venise 2
Venise 3 ca Rezzonico
Parme
 
Singapour
Indonésie : Prambanan et Borobudur
Indonésie 2 : Surabaya-Mont Bromo-Kalibaru
Indonésie 3 : Bali
Indonésie 4 : Bali suite
Indonésie 5 – Sulawesi : le pays Toraja
Indonésie 6 - Sulawesi-Bali-France
Vidéo : mariage musulman en Indonésie
Vidéo : funérailles en pays Toraja
Coblence et le Rhin romantique
Trèves-Bernkastel
Le Luxembourg
Metz : ville et musée d’art moderne Pompidou
Nancy (suite)
Nancy et l’Art Nouveau
Musées : de superbes écrins
Marseille 2013 suite et fin
Marseille capitale européenne de la culture en 2013
Expositions ZIEM et Boudin été 2013 à Paris
Exposition virtuelle de Jane Austin en 1813 : reconstitution
Afrique du Sud Le Cap, Bonne Espérance, faune
Franschhhoek
De Graaf-Reinet à Durban
De Swelendam à Graaf-Reinet Camdeboo National Park
D'Hluhluwe au Parc Kruger via le Swaziland
Pilgrim’s Rest, Blyde River Canyon, Three Rondavels
Ohrigstad-Prétoria
Zimbabwe : les chutes Victoria par hélicoptère
Islande : Reykjavik fin de la Saga
Islande les fjords de l'Ouest Latrajberg - Péninsule de Snaefellsnes
Islande : fjords de l'Ouest - Isafjordur - Breitdavik
Islande : la route du Nord - Dettifoss - Myvatn - Godafoss - Akureyri - Glumboer
Les Fjords de l’Est : Le glacier-Le musée des pêcheurs français
Le parc national de Skaffaffel-Le Lagon Glaciaire de Jokulsarlon
ISLANDE : Carnet de voyage
Promenade en train à crémaillère au-dessus d'Interlaken
Lucerne et le col du Simplon
Phnom Penh 
Temples d'Angkor : Ta Prohm et Banteay Srei 
Angkor : les portes, le Bayon, le palais royal 
Cambodge : Angkor Vat 
Vientiane la capitale du LAOS 
Vang Vieng 
Luang Prabang 
LAOS - Jour 05 - PAKBENG - LUANG PRABANG 
LAOS - Au fil du Mékong 
CHIANG RAI 
 
https://www.youtube.com/channel/UCioFqEgrHD2GMbDQiri_p7w/videos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation-Boussole