Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DIRPA : visites, découvertes, musées, évasions pour les retraités des Alpes Maritimes

 

12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 18:02

Au musée des Arts Asiatiques de Nice

Trésors du Bouddhisme au pays de Gengis Khan

Du 5 juin au 15 novembre 2009

 


Je ne puis que convier mes lecteurs à visiter cette exposition du Conseil Général des Alpes Maritimes. Il s’agit d’une collection privée de Monsieur Altangerel qui offre la possibilité d’examiner la beauté d’œuvres magnifiquement mises en lumière par le musée. La Mongolie, qui est trois fois plus grande que la France, n’est pas qu’une steppe. Après avoir unifié son pays (une seule langue)  et l’avoir étendu jusqu’à la frontière hongroise, Gengis Khan laisse son successeur achever sa tâche. C’est Khubilaï (1216-1294) qui adopte le bouddhisme tibétain en tant que religion d’Etat. De ce jour les précepteurs impériaux sont des lamas tibétains avant le retour au chamanisme.


Une posture de danse indienne, la roue de la loi et la dague pour la faire respecter
Ecole de Zanabazar

En 1566, le bouddhisme relève la tête avec les khans successifs. En 1639, un enfant de 5 ans est mis à la tête du clergé : Zanabazar (1635-1723). Zanabazar qui était un fin lettré, devint un très grand sculpteur et un peintre de renom. Il devait devenir le premier Bouddha vivant fondant de nombreux bronzes au cours de ses voyages en Chine et en Mongolie.  Comme il devait avoir de nombreux disciples, une école porte son nom, dont  de nombreuses œuvres reprennent les concepts artistiques.

 
Tara verte, geste du don, divinété jeune et protectrice - Ecole de Zanabazar

Vajradhara, de Zanabazar, 64 inscrustations en pierres

Dans la mesure où cette exposition dure longtemps, je conseille au moins deux visites, pour découvrir au-delà des statues, les nombreuses œuvres en pigments minéraux et or, sur coton.

Autre Tara verte, de Baldu Marzan Sharav (1869-1939)

Ces miniatures sont d’une grande richesse car habitées de nombreux personnages. Le samedi matin, une démonstration de Taï Chi est présentée juste à côté du musée :

 http://mullercoderpa06.over-blog.com/article-30551699.html



boucle d'oreille                                                      ceinture

La visite sera utilement complétée par celle de la Yourte qui se trouve située malheureusement de l’autre côté du musée, à l’intérieur du Parc Phoenix !

Bonne visite et bonnes vacances à tous


Guy Muller
 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 19:00


SLOBODAN Exposition à Nice la Providence jusqu’à fin juin 2009

 

 

Chronique du bien vieillir

 

Le Bleu des noces de la mer
Le bleu des fresques des tombes égyptiennes, des miniatures du Moyen Age, puis des vitraux et des tableaux de la Renaissance, les enluminures somptueuses du XVe siècle,  imposent cette couleur. Plus proches de nous, les peintres Degas, Matisse, Chagall, voireencore le Niçois Yves Klein - qui déposa en 1960 le brevet de ce fameux pigment bleu outremer nommé « International Klein Blue » -, tous les peintres ont utilisé cette couleur, appelée « primaire » dans leurs œuvres.

Bleus du ciel et de la mer, bleu des chaises de la Promenade des Anglais, des figues, du raisin, toutes les nuances du bleu vert au bleu nuit sont utilisées par Slobodan.


Cassis et ses bleus variant au fil des heures


Certains artistes ont recours au bleu plus que d’autres, ou d’une façon plus marquante, par un choix délibéré ou par une technique picturale qui lui donne le premier rôle. Le bleu constitue leur univers, qui peut être celui des rêves, tout comme le réalise SLOBODAN.
Peintre poète, figure emblématique du vieux Nice, où il s’est installé depuis 1977, Slobodan, - qui signifie « liberté » en Yougoslave, sa langue maternelle - utilise une imagination, une idéation entièrement empreinte de rêve. Il flirte alors avec le surréalisme et le fantastique onirique.

 

 La vieille ville survolée de nuit par un violoniste.                      Propriété privée

 

L’univers de Slobodan

Au détour d’une rue de la vieille ville, dans un petit atelier, Slobodan vit dans le capharnaüm de ses œuvres, son petit monde, que l’on a si peur de déranger… Peinture et poésie ne font qu’un ici, en ce lieu sacré situé juste en face d’une église du vieux Nice.




Il ressort à l’examen des oeuvres exposées la tristesse, la nostalgie, la sensibilité, la puissance sculpturale des formes simples.
La naïveté apparente de ses petits personnages est aisément reconnaissable, par le grand public, à travers les nombreuses affiches du Festival du Conte des Alpes-Maritimes et celles d’autres manifestations.
Ces caricatures sont très sages et très adaptées à notre époque. Slobodan appartient incontestablement à la famille des Folon ou Magritte.

Poésie, réalisme et humour s’harmonisent dans des œuvres en dehors du temps. A l’examen ces créations nous émeuvent par leurs qualités picturales. Et j’ai souvent pensé à cet adage « Ce qui est grand est simple, ce qui est simple est grand » en admirant ces toiles à l’humour sage.

 

Guy Muller

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 22:13

Au Mas de Pierre : dégustations en aveugle, pour le guide des 600 vins de Provence.

 

Le groupe des dégustateurs

C’est dans le cadre magnifique du Mas de Pierre, que cette année encore, se sont déroulées, les dégustations des vins de Provence. Les sommeliers, œnologues et amateurs de vins se retrouvent une nouvelle fois pour élaborer un guide qui conseille l’ensemble des vignobles classés en fonction de leur terroir géographique.

Après numérotation, les vins sont appréciés par plusieurs tables qui comportent quatre dégustateurs chacune. Chaque participant doit alors remplir une grille qui décrit le vin selon la robe, le nez et la bouche. Après une appréciation individuelle, les notes font l’objet d’un débat autour de chaque table pour donner une note définitive.

 

Vue de l'intérieur du Mas de Pierre

Les appréciations font l’objet d’une codification qui permet ensuite un classement selon les mérites des exploitants. Cette année la dégustation des rosés s’est déroulée en plein débat sur les possibilités de couper le rosé décidé par l’Union européenne.

Denis Camel, le meneur de jeu est au service des vins

Une telle décision, si elle devait être maintenue serait fort préjudiciable aux rosés de Provence. Car leur qualité s’est améliorée au fil des années et ils représentent désormais le type même du rosé idéal. Ils représentent désormais 28% de la production européenne. C’est dire l’impact économique de décisions prises en catimini en défaveur de nos viticulteurs locaux. La décision de l’Europe se moque du terroir et de la qualité des rosés dont l’assemblage représente la principale qualité. Or il est maintenant accepté que des blancs puissent être coupés par des rouges quel que soit leur provenance.

C’est la raison pour laquelle MM. Muller et Fournery ont déclenché une bataille d’opinion pour maintenir la qualité et les traditions des rosés de Provence. La Confrérie de l’Etiquette de  Menton a décidé à l’unanimité de saisir les Parlementaires de la Région. Leur intervention a permis d’attirer l’attention des Parlementaires et du représentant des sommeliers d’Europe, facilitant ainsi une intervention au niveau de la Commission. 


En campagne contre le ROSI
 

Thierry CORONA est intervenu aujourd’hui au nom de l’Association des Sommeliers d’Europe, au Parlement Européen, où il a prononcé un discours pendant une séance de travail de l’Intergroupe Viticulture – Tradition – Qualité sur le thème « Mélanger du vin rouge et du vin blanc pour produire du vin rosé ? Faut-il autoriser cette pratique de coupage en Europe ? ».

Etaient présents parmi les intervenants: Monsieur Hubert Falco, secrétaire d’Etat chargé de l’Aménagement du territoire auprès du ministre d’Etat, ministre de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire, Madame Josette Pons, Députée du Var et Vice-présidente du Conseil Général du Var, Monsieur Alain Bacino, Président de la Chambre d’Agriculture du Var et vigneron en Provence ; La séance était présidée par Madame la Députée Européenne Astrid Lulling.

Fidèle à son programme depuis sa création, l’Association des Sommeliers d’Europe a ainsi apporté son soutien aux vignerons avec pour objectif la sauvegarde d’une viticulture de qualité, afin que nous puissions continuer de proposer sur nos tables, dans nos caves, à nos amis des vins « vrais » !

Amicalement

L’Equipe A.S.E.

 

La salle de dégustation

Discours de Thierry CORONA, Président de l’A.S.E. mercredi 25 mars 2009 au Parlement Européen de Strasbourg

 

« Madame la Présidente, Mesdames Messieurs les Députés, Mesdames, Messieurs,

 

Je vous remercie de m’avoir associé à vos travaux et d’accorder au sommelier que je suis l’honneur de prendre la parole le dernier.

En effet, le sommelier est le dernier maillon d’une chaîne qui part de la vigne au consommateur.

Dans le cas qui nous préoccupe, le sommelier est indissociable du vigneron. C’est parce que le vigneron a su faire du Rosé  un vin, que le sommelier a pu imposer ce vin autrefois qualifié de « vin de vacances », sur toutes les cartes de restaurants et dans toutes les caves !

S’il a fallu plusieurs décennies d’investissements, de recherche et de travail au vigneron pour élaborer un produit qui aujourd’hui n’est plus une couleur mais un vin à part entière, pendant le même temps, le sommelier a su convaincre  que le rosé est un allié de choix dans une cuisine qui s’internationalise de plus en plus, là où le consommateur n’aurait hésité qu’entre un vin blanc et un vin rouge.

Pour un sommelier, la notion de coupage est une hérésie ! Les terroirs ont des spécificités qui permettent l’éducation du consommateur ; En effet, tel rosé, de par ses arômes, pourra s’accorder avec tel plat régional, alors que tel autre rosé pourra se marier divinement avec des plats exotiques ou épicés.

 Le consommateur est friand de ce genre de savoir qu’il voudra répercuter dans sa propre cuisine et dans sa propre cave.

Comment conseiller, comment recommander, comment connaître un produit dont on ignorera les spécificités, les caractéristiques, voire même la provenance ? Le consommateur aime faire partager à ses amis la découverte qu’il a faite dans un restaurant ou dans une cave et par-dessus tout, il apprécie de retrouver dans un vin qu’il a aimé, année après année, la persistance des arômes d’un terroir.

Dans le cas qui nous préoccupe, que devient la notion de terroir ? Les vins obtenus par coupage ne seront plus des vins de vignerons, mais des vins de négoce.

Et qu’on ne nous donne pas en exemple le Champagne rosé : oui, l’assemblage est autorisé, mais fortement réglementé. Ne sont Champagnes rosé que des vins issus du terroir de la Champagne !

Et si vraiment un jour devaient cohabiter LE ROSE et ce vin de coupage comment envisager d’imposer une mention complémentaire à un vin représentant 28% de la production mondiale, à un vin qui a fait ses preuves, en faveur d’un produit que nul n’est capable de définir aujourd’hui ?

Le rosé est un vin à part entière. Y ajouter un quelconque qualificatif ne ferait que le déprécier, alors que c’est à ce nouveau produit, qui n’est qu’une contrefaçon, qu’il faut imposer une étiquette « simili rosé », comme on dit « simili cuir » ! »

 

 

 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2009 6 21 /03 /mars /2009 19:49

Sorties œnologiques

 

Mes activités de retraité ont été mises à profit pour réaliser des voyages, aider une association qui possède un vignoble, participer à de nombreuses dégustations ou à l’élaboration de livres sur le vin. C’est ainsi que depuis plusieurs années, je participe au jury des 600 crus de Provence. Ma prochaine Galerie de photos sera entièrement consacrée à la description de dégustations en aveugle effectuées sur deux journées pour le prochain guide des crus de Provence.

 


Dégustation 2008 au Mas de Pierre

Les liens suivants vous conduisent sur des sites et galeries de photos dont le thème est le vin ou l’association mets-vins.

 

Carnet de voyage dans les vignobles du bordelais, photos de distilleries mobiles de campagne à Cognac, et du Sancerrois :

 http://confrerieetiquette.over-blog.com/album-374642.html

 

Premier jour du printemps 2009 à l’Annonciade :

 http://confrerieetiquette.over-blog.com/album-1334271.html

 

Profil du webmaster de la Confrérie de l’Etiquette :

http://confrerieetiquette.over-blog.com/article-6168845.html

 

 

Bon surf à tous,

 

Guy Muller

 

 

Partager cet article
Repost0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 20:30

Bonjour à tous,

Ce nouveau site a pour objectif de spécialiser l'information des retraités par la création d'un site entièrement dédié aux photos de voyages.
Il s'inscrit dans une démarche destinée à favoriser les thèmes du bien vieillir.
Ici, il n'y a pas de bavardages inutiles, place aux projets et aux réalisations de voyages : les votres, les miens et les notres.

Guy Muller


                      La Jordanie






C'est au débouché d'un très long défilé, que petit à petit, un magnifique temple apparaît.
La finesse des détails intègre tous les enseignements de la Grèce, de Rome dans la cité antique de Pétra. Les habitants de Pétra étaient des marchands qui ont utilisé à merveille le site pour se cacher d'attaques.
Les habitations sont troglodytes et taillées à même le rocher.







Mais un autre site est aussi digne d'intérêt : Jérash





Enfin le désert du Wadi-Rum rappelle les paysages de Laurence d'Arabie :



Partager cet article
Repost0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 09:19

LA CRETE
 

Les photos de notre dernier voyage sont à consulter sur l'album de ce site....                                                                           Voir sur la droite

Voyage en Crète de l’Union Départementale FO du 22 au 29 septembre
2008.  

1ER JOUR – FRANCE -
HERAKLION/RETHYMNON.  Départ de Nice en direction de Marseille.
Rendez-vous à l’aéroport et envol à destination d’Heraklion. Accueil et route vers Rethymnon. Verre de bienvenue et installation à l’hôtel. Dîner et logement à Rethymnon.

2EME JOUR – RETHYMNON/KOURNAS/ARGYROUPOLIS/RETHYMNON.  Petit déjeuner à l’hôtel. Visite à pieds de la vielle ville de Rethymnon avec un patrimoine des époques vénitienne et turque particulièrement bien conservé. Mosquées et maisons typiques avec leur kiosque en bois, surplombant la rue, sont des réminiscences de l'occupation ottomane, spécialement au XIXe s. Départ de Rethymnon, et route en montagne vers le lac naturel de Kournas, seul lac d'eau douce de Crète Déjeuner en taverne à Kournas. Continuation et arrêt à Argyroupolis, ancien foyer de la résistance crétoise. Visite du village niché dans la verdure et des sources. Dégustation typique de Glyka Koutaliou, fruits confits (griotte, cerise, melon, pastèque, orange …) accompagné d'eau fraîche et de tsikoudia, eau de vie à base de raisin. Retour vers Rethymnon et fin d'après-midi libre pour profiter de la vieille ville. Dîner et logement à Rethymnon.

3EME JOUR – RETHYMNON/LA CANEE/AKROTIRI/ARKADI/RETHYMNON.  Petit déjeuner à l’hôtel. Route vers La Canée. Antique Kydonia, la plus puissante cité de la Crète occidentale, est une ville splendide où l’on retrouve toute l’atmosphère de la cité vénitienne des XVI et XVIIe s., musée à ciel ouvert avec ses vieilles maisons et des avancées à l'étage qui sont des ajouts ottomans, ses remparts et ses arsenaux qui s’ordonnent autour du vieux port. L’occupation turque y a laissé un cachet oriental et chaque ruelle recèle un trésor. Visite du marché couvert, vivant et pittoresque, aux couleurs et odeurs d'épices de toutes sortes. Puis visite du port protégé par une longue jetée qui se termine par un phare vénitien. Balade dans un dédale de petites rues. Déjeuner en taverne à La Canée. Puis départ pour la presqu’île d’Akrotiri aux portes de La Canée, et visite du monastère d’Aghia Triada qui conserve une chapelle Renaissance. Retour vers Rethymnon et visite du monastère d’Arkadi. Arkadi est le plus beau symbole du nationalisme crétois, sanctuaire national. Dîner et logement à Rethymnon.

4EME JOUR – RETHYMNON/PHAESTOS/GORTYNE/MATALA/RETHYMNON.  Petit déjeuner à l’hôtel. Route vers le sud où l'agriculture constitue la principale ressource de cette partie de l'île, et visite de Phaestos, second palais minoen de Crète après Knossos. Inscrites dans un site fabuleux, les ruines du royaume de Rhadamanthe s'étendent dans le paysage magnifique de la plaine de la Messara. Puis visite des ruines de Gortyne, qui se découvrent dans la campagne d'Aghii Deka. C'est l'une des villes les plus importantes de Crète durant l'occupation dorienne. Gortyne est devenue la capitale de l'île, véritable centre administratif et économique. Les vestiges actuels, comprennent un théâtre, un prétoire, un temple d'Apollon et un odéon. Déjeuner en taverne à Matala en cours de visite. Le petit port de pêche offre une magnifique plage de sable que surplombent des falaises de grès, criblées de grottes taillées dans le rocher où les romains enterraient leurs morts. Baignade. Dîner et logement à Rethymnon.

5EME JOUR – RETHYMNON/FODELE/AROLITHOS/HERAKLION/AGHIOS NIKOLAOS.  Petit déjeuner à l’hôtel. Départ de Rethymnon et arrêt à Fodele dans une vallée d'orangers et de platanes. Puis continuation pour une visite du village d’artisanat d’Arolithos et véritable vitrine de l'artisanat crétois, reconstitué à l’ancienne avec l’échoppe du forgeron, l’atelier de tissage et de peinture sur céramique, le four à pain, les maisons traditionnelles agrémentées. Les habitants portent les costumes typiques de Crète. A 5 km d'Heraklion, visite du site de Knossos, le Palais et les maisons. Arrivée à Heraklion. Visite de la Cathédrale Agios Minas (XIXème siècle) qui est la plus vaste de toute la Grèce. Départ pour la place Vénizélou qui rappelle en plus petit la place St Marc à Venise où se trouve la fontaine de Morosini. Déjeuner en taverne à Heraklion, capitale de l’île. La capitale crétoise ceinturée sur 5 km de remparts vénitiens et de sept bastions, possède un certain charme lié à une fourmillante vitalité avec des points d'intérêt historique. Route pour Aghios Nikolaos. Jolie petite ville et station balnéaire, située sur la côte occidentale du golfe de Mirabello, dans l'une des plus belles baies de l'île, Aghios Nikolaos a conservé tout son charme. Le cœur touristique est le lac de Voulisméni autour duquel se regroupent cafés et restaurants. Dîner et logement à Aghios Nikolaos.

6EME JOUR – AGHIOS NIKOLAOS/KRITSA/ELOUNDA/SPINALONGA/AGHIOS NIKOLAOS. Petit déjeuner à l’hôtel. Route vers le pittoresque village de Kritsa, perché à 300 m d'altitude sur un des contreforts du mont Dikte, et réputé pour ses tissages artisanaux et ses broderies. Visite de la chapelle byzantine de la Panaghia Kera, église à coupole fondée au XIIIe s. Continuation vers Elounda, petite station balnéaire à 10 km d'Aghios Nikolaos et traversée en caïque vers l'île de Spinalonga. Visite d’un îlot rocailleux d’à peu près 400 m de long sur 200 m de large, où les vénitiens construisirent une puissante et superbe forteresse. Déjeuner en taverne à Elounda. Dîner et logement à Aghios Nikolaos.

7EME JOUR – AGHIOS NIKOLAOS/SITIA/VAI/TOPLOU/AGHIOS NIKOLAOS.  Petit déjeuner à l’hôtel. Route vers le charmant petit port de Sitia. Ses maisons aux couleurs vives, disposées en gradins au-dessus de la baie, et son quai, bordé de restaurants et de cafés, lui confèrent un charme typiquement méditerranéen. De la Sitia médiévale, il ne reste aujourd'hui que les ruines d'une forteresse byzantine, au dessus du port. Continuation vers la palmeraie de Vaï bordée d’une magnifique plage de sable fin, légèrement rose. Ces palmiers, Phoenix Theophrasti, apparentés aux palmiers dattiers, furent décrits pour la première fois par Théophraste, le fondateur de la botanique. Arrêt pour une baignade. Déjeuner en taverne à Sitia. Puis visite d'une coopérative des vins de Sitia. Les vignes qui s'étendent à flanc de coteaux et voisinent avec les champs d'oliviers, occupent près de 900 000 ha du sol crétois. Puis visite du monastère de Toplou, "monastère aux canons" édifié comme une véritable forteresse et fièrement dressé dans un site rocailleux sauvage. Dîner et logement à Aghios Nikolaos.

8EME JOUR – AGHIOS NIKOLAOS/HERAKLION - FRANCE. Petit déjeuner à l’hôtel. Transfert à l’aéroport, assistance aux formalités d’enregistrement et envol à destination de Marseille. Poursuite en autocar jusqu’à Nice.


Partager cet article
Repost0
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 10:05
Nice se dote d'un nouveau musée en 2008


Le musée Masséna est implanté dans une très belle villa qui a fait l'objet d'une rénovation complète. Son inauguration a eu lieu en 2008. Le musée Masséna rassemble un mobilier style Empire, de nombreux tableaux des peintres locaux, ainsi que les actes du rattachement de Nice à la France.

En suivant ce lien vous acèderez à une galerie de photos qui vous en montrera toutes les richesses :

http://focomposte06.over-blog.com/album-1269121.html
Partager cet article
Repost0
4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 09:54

Nice : Le musée des arts asiatiques


L'exposition sur les bois d'immortalité est consultable sur le site :

http://mullercoderpa06.over-blog.com/article-26918619.html

Mais il vaut mieux aller la voir sur place !!

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2009 3 21 /01 /janvier /2009 10:25

Expositions passées

Depuis plusieurs années, je visite à titre personnel, de nombreuses expositions, sur l'ensemble de la région. La difficulté est de conserver ces nombreuses manifestations sur un site. Après l'exposition, les photos sont retirées, faute d'actualité. Les expositions sont un moyen de les visiter et donc de bouger.
Le programme de ces expositions a longtemps figuré en première page du site DIRPA.
Parmi les dernières expositions remarquables, je citerai les expositions : Van Dongen, Princesses Egyptiennes à Monaco. L'exposition croisée des oeuvres de Van Gogh et Monticelli à Marseille, l'exposition Olive. A Nice, les expositions Mossa père.  Les expositions Janniot, Bashtkirstseff au musée des Beaux Arts.

Enfin, certaines expositions de photographes sont tout à fait remarquables, telles celles organisées par le groupe Photon. Ce groupe expose dans de nombreuses communes du Département.

http://mullercoderpa06.over-blog.com/article-25177432.html

Bon surf sur la toile à tous !

Guy Muller

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 20:46

Premier voyage en Croatie



C’est à partir de l’Italie, qu’après une nuit sur le bateau, notre groupe a débarqué à Split.

Ce voyage a été marqué par plusieurs incidents : l’une d’entre nous avait oublié ses papiers et a dû convaincre les autorités pour pouvoir poursuivre son voyage. Notre chauffeur n’avait pas non plus les papiers pour aller en Bosnie. Il a fallu rebrousser chemin devant les bâtiments de la douane et remettre notre visite de Mostar au lendemain.

Mais ces petites difficultés ne nous ont pas arrêtées et nous avons conservé un excellent souvenir de ce voyage. Merci à Paul Barcaroli qui a su négocier divers arrangements avec l’autocariste.

La côte Dalmate est de toute beauté avec ses fjords d’un bleu profond. Dubrovnik, Split sont de magnifiques villes. Mostar est par contre une ville coupée en deux et toujours très marquée par la guerre civile. Au retour nous avons visité Lubiana, autre très belle ville.

Split : le Palais de Dioclétien



Dubrovnik

Le moteur en difficulté !



Mostar


Lubjiana

Partager cet article
Repost0

Le Musée Lascaris

https://youtu.be/l23HXor58bY

Rechercher

Table des matières

Le Musée Masséna

L'exposition Slobodan  à la Providence

Le musée Chéret : l'album diaporama

Merveilles du Bouddhisme au musée des Arts Asiatiques

Musée des Arts Asiatiques : les bois de l'immortalité

Inauguration du musée Bonnard au Cannet

Le Musée national Chagall de Nice

Musée Chagall : l'album

Expostion sur les peintres Russes à la Malmaison de Cannes

Musée national Fernad Léger de Biot

Musée Fernad Léger : l'album

Actualité des musées en France et dans le monde : artproject

Musée Masséna : le mobilier Napoléon 1er

Musée Masséna : l'album

Musée International d'art naÎf de Nice

Musée international d'art naÎf de Nice : l'album

Musée des Beaux Arts : Chéret dans ses murs

Exils : expostion temporaire des musées nationaux du 06

Musée Masséna : présence Russe à Nice

Angkor au musée des Arts Asiatiques

Le musée d'Art Classique de Mougins

Marseille capitale européenne de la culture en 2013

Marseille 2013 suite et fin

Au MAMAC : la postérité d'Henri Matisse

Matisse un été à Nice : musée Matisse et musée Chéret

Musée National Chagall : les autoportaits

La Promenade du Paillon de Nice

La Fondation Hartung-Bergman à Antibes

Antibes et ses musées

Trois siècles de tourisme  aux Archives Départementales des Alpes Maritimes

Exposition temporaire « Reconstruire le Réel » à Fernand Léger

Exposition The Animals aux Galeries Lafayette de Nice

Musée des Arts Naïfs de Nice Anatole Jakowsky

Georges Clemenceau : une passion pour l'Asie

La Principauté de Seborga

Expositions au MAMAC : Juliao Sarmento-Donation Karen

Musée Masséna : la marqueterie

Musée Chéret : exposition Lengrand

Le Palais Lascaris de Nice

Le Palais de Marbre (Archives municipales)

La donation Ferrero : école de Nice

 
Marseille : Volubilis au Mucem, Réfection de la Major
Le château de Vaux le Vicomte
Le château de Fontainebleau
Venise  Ca Rezzonico
 
Saorge et Tende
Promenade à Bussana Vecchia
La découverte du vieux-Nice et ses confréries de Pénitents
Promenade à Saint Tropez- Musée de l'Annonciade : les peintres de l'école de Marseille
Les Chapelles Notre Dame de Vie à Mougins et Bellini à Cannes
La fête des Cougourdons à Nice
Imperia et ses vallées d'oliviers-Valloria
La Principauté de Seborga
 
La Croatie
Promenade à Bussana Vecchia
La Jordanie
La Sicile  
La Sicile  : diaporama
Musée d'Arles Antique
Musée d'Arles Antique : diaporama
 
Inde : le Rajasthan 
Inde : le Rajasthan diaporama
Inde du Sud 1) Mahabalipuram-Pondichéry
Inde du Sud  2) Chidambaram-Darasuram-Tajore
Inde du Sud 3) Tiruchirapali-Tanjore
Inde du Sud 4) Madurai
Inde du sud 5)  Periyar-Backwaters
Inde du Sud 6) Cochin-Mysore
Inde du Sud 7) Mysore-Hassan
Inde du Sud 8) Hampi
Inde du Sud 9) Pattandakal-Goya
Les pêcheurs +7 diaporamas sur l'Inde du Sud
Belgique : Bruges - Gand
Belgique : diaporama
Chine : le Yunnan 
Chine : le Yunnan : diaporama
Russie : Saint Pétersbourg 
Russie : Saint Pétersbourg : diaporama
Italie :les Lenghe et le Barolo
Promenades à Paris
Promenades à Paris
La Pologne ; carnet de voyage
La Pologne : carnet de voyage 2
La Pologne : carnet de voyage 3
La Pologne : diaporama
Prague 
Prague ; diaporama
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre
Italie : ile d'Elbe, Pise, Cinqueterre : diaporama
Myanmar 1) Yangoun-Bago
Myanmar 2) Pagan
Myanmar 3) Popa-Mandalay
Myanmar 4)Mandalay-Anciennes capitales
Myanmar 5) Mandalay-Mingun
Myanmar 6) Heho-Pindaya-Lac Inlé
Myanmar 7) Yangon
Myanmar : diapositives : Bago
Myanmar : diapositives : Pindaya-Lac Inlé
Myanmar diapositives : Bagan
Myanmar daiapositives : Yangon
Actualité des musées : Google artproject
Musées d'exception de Paris : Orsay et Pinacothèque
Promenade en IDF : Ecouen musée de la Renaissance
Promenade en IDF : Vincennes, Royaumont
Chartres : superbe vidéo
Le Mans : sa vieille ville
Nantes : monuments et mémorial de l'esclavage
Bourges 
Promenade en pays niçois : Contes, l'Escarène, Tende
Italie : Bussana Vecchia
 
Italie : Venise
Venise : diaporama
Italie : Lucques
Italie : Capri-Amalfi et sa côte
Italie : Pompéi et Herculanum
Italie : Naples et le Palsi royal de Caserte
Pompéi-Herculanum : diaporama
Italie : Turin ville royale
Italie : Florence suite de trois articles sur les quartiers
Florence : diaporama 1
Florence : diaporama 2
Sienne
Sienne - Route du Chianti
Barcelone: les pyramides humaines
Venise 1
Venise 2
Venise 3 ca Rezzonico
Parme
 
Singapour
Indonésie : Prambanan et Borobudur
Indonésie 2 : Surabaya-Mont Bromo-Kalibaru
Indonésie 3 : Bali
Indonésie 4 : Bali suite
Indonésie 5 – Sulawesi : le pays Toraja
Indonésie 6 - Sulawesi-Bali-France
Vidéo : mariage musulman en Indonésie
Vidéo : funérailles en pays Toraja
Coblence et le Rhin romantique
Trèves-Bernkastel
Le Luxembourg
Metz : ville et musée d’art moderne Pompidou
Nancy (suite)
Nancy et l’Art Nouveau
Musées : de superbes écrins
Marseille 2013 suite et fin
Marseille capitale européenne de la culture en 2013
Expositions ZIEM et Boudin été 2013 à Paris
Exposition virtuelle de Jane Austin en 1813 : reconstitution
Afrique du Sud Le Cap, Bonne Espérance, faune
Franschhhoek
De Graaf-Reinet à Durban
De Swelendam à Graaf-Reinet Camdeboo National Park
D'Hluhluwe au Parc Kruger via le Swaziland
Pilgrim’s Rest, Blyde River Canyon, Three Rondavels
Ohrigstad-Prétoria
Zimbabwe : les chutes Victoria par hélicoptère
Islande : Reykjavik fin de la Saga
Islande les fjords de l'Ouest Latrajberg - Péninsule de Snaefellsnes
Islande : fjords de l'Ouest - Isafjordur - Breitdavik
Islande : la route du Nord - Dettifoss - Myvatn - Godafoss - Akureyri - Glumboer
Les Fjords de l’Est : Le glacier-Le musée des pêcheurs français
Le parc national de Skaffaffel-Le Lagon Glaciaire de Jokulsarlon
ISLANDE : Carnet de voyage
Promenade en train à crémaillère au-dessus d'Interlaken
Lucerne et le col du Simplon
Phnom Penh 
Temples d'Angkor : Ta Prohm et Banteay Srei 
Angkor : les portes, le Bayon, le palais royal 
Cambodge : Angkor Vat 
Vientiane la capitale du LAOS 
Vang Vieng 
Luang Prabang 
LAOS - Jour 05 - PAKBENG - LUANG PRABANG 
LAOS - Au fil du Mékong 
CHIANG RAI 
 
https://www.youtube.com/channel/UCioFqEgrHD2GMbDQiri_p7w/videos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Présentation-Boussole