Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Muller

 Carnet de voyage en Afrique du Sud, suite

 

Jours treize, quatorze, quinze – Zimbabwe les Chutes Victoria

Les chutes Victoria sont une des chutes les plus spectaculaires du monde. Elles s’étendent sur une longueur de 1 700 mètres et leur chute est d’environ une centaine de mètres. L’aspect spectaculaire est renforcé par la brumisation intense provoquée par cette chute. Cette brumisation est visible de loin comme s’il s’agissait d’un nuage émis en permanence. Cette particularité était connue des populations autochtones qui parlaient de « fumée qui gronde ». Ce nuage de 400 mètres de hauteur est visible à plus de trente kilomètres de distance. Ce nuage d'eau est à l'origine d'une petite zone de forêt tropicale humide presque continuellement arrosée par la pluie de ce nuage.

fallsDSC01732DSC01736Falls. gJPGDSC01749

Ces chutes présentent des aspects différents selon qu’elles se produisent pendant la saison des pluies ou son absence. Les 1700 mètres de cataractes peuvent être submergés de façon incomplète. Elles ont creusé des gorges sur 80 kilomètres de longueur. Un chemin permet de longer les chutes avec de nombreux arrêts.

20130830 11314020130830 13571920130831 16035720130831 161844

C’est l’explorateur Livingstone qui a donné le nom de la reine Victoria à cet ensemble géologique en 1855.

Nous avons eu la chance de pouvoir survoler ces chutes en hélicoptère. Les canyons formés par la cataracte sont ainsi parfaitement visibles, tout comme des canyons secondaires aujourd’hui abandonnées par le cours actuel du Zambèze.

Adieu Africa

DSC01621DSC01591DSC01615DSC01575DSC01586

 

Guy Muller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article