Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Guy Muller

OSLO

J 1. NICE/ OSLO

Départ à 10 h30 arrivée à 15 heures au centre ville. Visite du centre ville.

 

J 2. OSLO, GALA

 

Visite du centre historique. Le Palais Royal est précédé de la statue du Général Bernadotte, puis nous abordons les Champs Elysées d’Oslo avec ses terrasses animées. Le réchauffement climatique a contribué à la création du premier arrêt pour caravane de chameau (voir photo). Sur les pelouses verdoyantes les citadins profitent du soleil en tenues légères comme sur une plage. Après la cathédrale nous débouchons sur le nouvel Opéra. Il s’agit d’une magnifique structure blanche qui offre un beau panorama sur le quartier du vieux port de commerce. De nombreux immeuble modernes y ont été édifiés et sont appelés les « codes barres » en raison de leurs étages bicolores. L’intérieur de l’Opéra est illuminé par des façades immenses en verre coloré. La terrasse est mouvementée et l’ensemble parait être un iceberg. Une similitude d’inspiration apparait avec le palais de la musique de Reykjavik visité l’année dernière. Ce bâtiment a reçu le prix de l’architecture européenne en 2009.

Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire
Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire

Le palais Royal, les "champs élysées", les codes barre, le parlement, la cathédrale, halte dromadaire

Le nouvel Opéra
Le nouvel Opéra
Le nouvel Opéra
Le nouvel Opéra
Le nouvel Opéra
Le nouvel Opéra

Le nouvel Opéra

Le Parc Vigeland et ses 192 sculptures couvre une importante superficie qui donne une vision de la vie selon l’artiste. Il magnifie le cycle de la vie humaine avec ses âges : enfance, mariage, maturité, vieillesse, mort. Ici il n’y a pas de Dieu créateur, seul l’homme est au centre des préoccupations de l’artiste. Un anneau de vie montre les étapes de la vie, tout comme une fontaine en décrit les stades jusqu’à la mort. Au centre du parc, une colonne présente une accumulation de corps tendus vers une escalade spirituelle. Mais elle décrit aussi une vision de l’homme en attitudes passives ou actives. La colonne est entourée de groupes représentant les âges de la vie. On y voit donc les activités liées à l’âge : jeux pour les enfants, enlacement des couples, entraide pour une coiffure, combats pour les hommes adultes, papotages entre femmes…. Nous admirons la beauté des statues dont l’absence de vêtements symbolise une volonté de ne pas dater ces créations émouvantes. Plus loin dans le parc des bronzes montrent des enfants avec les parents dans toutes les poses habituelles : jeu, affection, protection, dans une superbe vitalité de mouvement. La mise à la disposition d’un parc de 29 hectares à la disposition d’un artiste lui donne une possibilité d’inspiration illimitée. Les grilles d’entrée et les décors sont marqués de l’empreint de l’art nouveau.

Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine
Le cycle de la vie humaine

Le cycle de la vie humaine

Le musée Viking et ses drakkars. Ce musée expose plusieurs drakkars visibles depuis des loges d’observation aménagées en surplomb des navires. On en admire les lignes aérodynamiques de leur structure et leurs dimensions impressionnantes. Un de ces drakkars était un monument funéraire contenant des corps logés dans une hutte. Mais ce qui est le plus étonnant, ce sont les trésors rassemblés dans les vitrines d’exposition, dont des traineaux et des armes sculptés, des pièces de monnaie, des ustensiles de cuisine. Le raffinement des ornementations est mis en valeur par les éclairages.

OSLO
OSLO
OSLO
OSLO
OSLO
OSLO

L’hôtel de ville. Il est imposant de par ses dimensions extérieures. Nous visitons les salles dont les murs sont décorés de scènes de la vie au quotidien en Norvège. De nombreux métiers sont représentés alors qu’à l’extérieur des statues de travailleurs bordent la rue conduisant à l’hôtel de ville. Une fresque gigantesque au fond d’une salle nous rappelle les constructeurs de Fernand Léger. On observe des bâtisseurs sur un fond de chantier naval, avec des constructions modernes. La partie la plus importante de l’édifice est la salle des pas perdus du rez-de-chaussée qui sert de décor pour la remise du prix Nobel de la Paix. L’ensemble de cette pièce est décorée de fresques sur tout son pourtour.

 

OSLO
OSLO
OSLO
OSLO
OSLO
OSLO
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article